Principal Autre Harman Kardon SoundStick II
Autre

Harman Kardon SoundStick II

ParDan Frake 16 octobre 2009 3 h 00 HAP

En un coup d'œil

Note de l'expert

Avantages

Les inconvénients

Notre verdict

Le sujet de cette revue peut amener certains lecteurs à vérifier la date de publication. Après tout, le système de haut-parleurs SoundSticks II de Harman Kardon, le successeur universellement compatible des SoundSticks originaux pour Mac uniquement, existe depuis de nombreuses années. Mais sur un marché où les produits durent rarement un an, le fait que les SoundSticks II soient toujours disponibles en dit long sur la durée de vie du système. En termes simples, une popularité exceptionnelle a prolongé la durée de vie des SoundSticks II. Une partie de cet attrait est sans aucun doute due au design accrocheur des SoundSticks II, mais le système offre également des performances impressionnantes à un prix raisonnable.

Le SoundSticks II est un système de haut-parleurs 2.1, ce qui signifie qu'il utilise des satellites gauche et droit plus petits pour les fréquences plus élevées ainsi qu'un composant subwoofer/amplificateur plus grand pour les fréquences plus basses. Rien de spécial là-bas. Mais les courbes et les formes du SoundSticks II sont vraiment uniques, tout comme ses coques en plastique transparent, qui vous permettent de tout voir à l'intérieur - fils, transistors, etc.



L'unité de subwoofer, 10,2 pouces de haut et 9,2 pouces de diamètre, reste, tant d'années après son introduction, époustouflante dans son apparence : l'enceinte complètement transparente ressemble plus à une gelée marine qu'à un boîtier de haut-parleur, avec un dessus en forme de tore qui accueille le port de graves de l'unité. À l'intérieur se trouve un pilote de 6 pouces soutenu par 20 watts de puissance. À l'arrière, près du bas, se trouve une lumière bleue qui renforce l'apparence sous-marine. Assis dans le noir, sous un bureau, le caisson de basses du SoundsSticks II rappelle une gelée rétroéclairée nageant dans une vidéo de Discovery Channel. (Séance au un bureau - de nombreux utilisateurs aiment tellement l'apparence du sous-marin qu'ils ne veulent pas le cacher en dessous - cette lumière bleue est beaucoup moins visible.)

Les deux satellites ressemblent beaucoup à de grands tubes à essai en verre, mesurant 10 pouces de haut et 2 pouces de diamètre. Mais au lieu d'héberger un seul pilote ou deux pilotes de tailles différentes, comme la plupart des haut-parleurs satellites, chacun des satellites du SoundSticks II quatre conducteurs, chacun d'un pouce de diamètre. Le système fournit 10 watts de puissance à chaque satellite et les boîtiers des satellites sont, comme le sub, portés pour améliorer la réponse aux basses fréquences.

Chaque satellite est soutenu par un anneau métallique de 3,3 pouces recouvert de caoutchouc antidérapant. Le poids de cette base (chaque haut-parleur pèse un poids surprenant de 1,5 livre) offre une bonne stabilité pour le tableau haut et mince ci-dessus. Curieusement, ces bases sont les seules parties du système SoundSticks II qui entrent en conflit avec la conception globale. Le revêtement en caoutchouc sur le métal à finition rugueuse donne aux bases une sorte d'apparence scintillante qui ne correspond tout simplement pas à l'aspect lisse et transparent de tout le reste.

Chaque satellite est connecté à sa base à l'aide d'une charnière métallique astucieuse qui vous permet de faire pivoter le corps de l'enceinte vers l'arrière et vers le bas, à n'importe quel angle de la verticale à l'horizontale. Cela vous permet de positionner le haut-parleur de sorte que les haut-parleurs soient dirigés directement vers vos oreilles, offrant les meilleures performances dans les aigus, quelle que soit la hauteur de votre bureau. La charnière est facile à repositionner, mais suffisamment serrée pour tenir à n'importe quel angle.

Malgré la conception sophistiquée, le système dispose d'un ensemble assez simple de fonctionnalités audio et de connexion. L'arrière du subwoofer n'héberge qu'une prise d'alimentation ; un câble de 6 pieds attaché en permanence pour connecter votre ordinateur (le câble se termine par une mini-prise stéréo); un dongle de 3 pouces pour connecter les deux satellites ; et un cadran pour régler la sortie des basses. Dans mon bureau, régler le niveau des basses à environ un tiers du maximum offrait le meilleur équilibre tonal.

De même, la seule connexion sur chaque satellite est un câble de 6,3 pieds fixé en permanence pour connecter le satellite à l'unité de subwoofer. Le câble de chaque satellite a une prise différente, il n'y a donc aucun risque de connecter le satellite de droite à la sortie de gauche, ou vice versa. Déterminer quel locuteur est à droite et lequel est à gauche, d'autre part, est un petit défi : ni satellite n'est étiqueté, ni prise de sortie sur le subwoofer. Même le manuel manque cette information importante. (Les deux bouchons sont de couleurs différentes, mais au lieu d'utiliser l'approche standard du rouge pour la droite et du blanc pour la gauche, les bouchons sont simplement des nuances de gris différentes.)

En dehors de cela, la seule autre caractéristique que vous trouverez est une paire de boutons de volume en métal tactiles, bien qu'aucun indicateur de niveau de volume, près de la base du haut-parleur droit. Touchez et maintenez un bouton avec votre doigt nu pour baisser ou augmenter le volume ; touchez les deux boutons simultanément pour activer et désactiver la sourdine. Malheureusement, il n'y a pas d'entrée supplémentaire pour connecter une deuxième source audio telle qu'un iPod ou un iPhone, et vous n'avez pas non plus de prise casque sur l'un ou l'autre satellite, caractéristiques communes aux haut-parleurs d'ordinateur dans cette gamme de prix. En fait, il n'y a même pas de bouton d'alimentation sur le système ; la lumière bleue sur le subwoofer brille 24h/24 et 7j/7, sauf si vous débranchez physiquement le câble d'alimentation.

Heureusement, Harman Kardon n'a pas lésiné sur les performances audio. Le système SoundSticks II offre une très bonne qualité sonore, en particulier en ce qui concerne les détails des aigus et les fréquences moyennes supérieures (sûrement en raison du réseau de quatre tweeters dans chaque satellite). Les performances des médiums sont bonnes, bien que légèrement en retrait par rapport aux aigus, en particulier à des volumes plus élevés.

La réponse des basses du système est assez bonne pour un système 2.1 dans cette gamme de prix, avec une mise en garde : vous résistez à l'envie de monter le niveau du subwoofer. Comme je l'ai mentionné ci-dessus, j'ai fini par définir ce niveau à seulement un tiers du maximum ; trop loin au-dessus de cela dans mon bureau et la basse est devenue autoritaire et fatigante. Mais réglé correctement, les SoundSticks II ont montré les avantages évidents d'avoir un subwoofer séparé : le système était capable de produire des fréquences que même le meilleur des systèmes 2.0 que nous avons testés ne pouvait pas atteindre. Alors que la réponse des basses a commencé à baisser juste au-dessus de 80 Hz, elle était encore assez forte jusqu'à environ 65 Hz.

Le système peut également jouer assez fort, malgré la puissance nominale relativement faible. J'ai remarqué un certain boom dans la plage de 100 à 125 Hz à des volumes plus élevés sur des pistes particulières, mais dans l'ensemble, le système peut facilement remplir une pièce de taille décente avec un son de qualité.

Une autre chose à noter est que le système a un sweet spot étonnamment petit - l'emplacement, directement dans le chemin des tweeters, dans lequel les fréquences plus élevées sonnent le mieux - malgré le fait d'avoir quatre pilotes par satellite. Harman Kardon mentionne même cette limitation dans le guide d'installation inclus. Cependant, si vous utilisez les SoundSticks II à votre bureau, vous ne remarquerez peut-être jamais ce problème ; il est particulièrement visible lorsque vous écoutez le système de l'autre côté d'une pièce ou lorsque vous vous déplacez.

Bien que le SoundSticks II ne possède pas toutes les fonctionnalités (entrées multiples, commandes des aigus et des graves, prise casque… un interrupteur d'alimentation) de certains autres haut-parleurs d'ordinateur, il est facile de comprendre pourquoi Harman Kardon a conservé le système pendant si longtemps. L'apparence du SoundSticks II reste différente - dans le bon sens - de tout ce qui existe sur le marché, et le système offre une très bonne qualité sonore pour le prix (surtout au prix de la rue, qui est d'environ 130 $). Ceux qui préfèrent un son riche et chaud peuvent être déçus, tout comme ceux qui préfèrent des basses serrées et précises (bien que, pour être honnête, vous ne trouverez pas beaucoup de ces derniers dans cette gamme de prix). Mais si vos goûts penchent vers des détails clairs dans les aigus avec un certain impact sur les basses, vous apprécierez vraiment ces enceintes.